[ ACTUS ]

[INFORMATIONS IMPORTANTES]

Suite aux annonces gouvernementales, le Parc des Oiseaux fermera ses portes dès ce vendredi 30 octobre 2020. Avec 15 jours d’avance cette saison se termine et nous vous donnons rdv au printemps 2021. Prenez soin de vous et à bientôt.

Les billets déjà achetés et valables jusqu’au 15 novembre 2020 seront prolongés pour la saison 2021. Merci de votre compréhension.

 

Partager

Œuf & reproduction

Fais-moi une place…

Chaque nid est très différent et chaque oiseau utilise des techniques particulières de construction. Le flamant gratte la terre pour en faire un creux, alors que la cigogne construit son nid avec des branchages sur des arbres ou des pylônes.

Les oiseaux nidifuges (dont les oisillons sont autonomes et se déplacent dès la naissance) construisent des nids assez rudimentaires à même le sol. Les poussins quittent le nid quelques jours après l’éclosion.

Ces espèces pondent un nombre élevés d’œufs (de 10 à 15 chez le Colvert). Chez les oiseaux nidicoles (dont les oisillons sont incapables de se déplacer à la naissance) c’est l’inverse ! Et pour cause, le poussin naît nu et aveugle, ce qui le rend totalement dépendant de ses parents. Les nids fabriqués sont donc très élaborés et douillets. 

Pour ces espèces là, le nombre d’œuf est plus faible (2 chez les manchots et 1 pour les Vautours moine). Quand toutes les conditions sont réunies, ils sont couvés et choyés par leurs parents.

La mécanique de l’œuf

Lorsque la période prénuptiale a eu lieu et que les nids ont été construits, les parents attentifs et aux petits soins couvent ce qu’ils ont de plus précieux : leur(s) oeuf(s).

Ils deviennent alors hypers-protecteurs ! Ils maintiennent leurs progénitures à température constante (aux alentours de 37°), ils les tournent, les déplacent dans le nid.

Combien de temps dure l’incubation, ce moment où la maman et parfois le papa couvent un ou plusieurs œuf ? Pour un Piranga bifascié elle est de 12 jours alors que pour un Condor des Andes elle est de 56 jours !

Le nid du flamant ayant une construction assez particulière et parfois instable, nous devons nous assurer du bon développement de l’œuf.

Alors, dans certains cas nous le récupérons, puis nous mettons un œuf factice à la place. Une machine prend le relais de l’incubation. Au moment où l’oisillon casse sa coquille, nous le remettons à ses parents.

Mission accomplie !

Oeuf de colibri

PROTÉGER & PRÉSERVER

Suivez-nous !

Parc des oiseaux

01330 Villars Les Dombes
Tél. : +33 4 74 98 05 54
Fax : +33 4 74 98 27 74

Nous contacter par e-mail

Itinéraire

Utilisez vos 2 doigts pour déplacer la carte

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez toutes les offres et les actualités en avant première.